vendredi 18 mai 2007

il est passé où le printemps...?

Mon jardin est pas mal prêt, mais je peux pas transplanter mes semis tout de suite, parce qu'il arrête pas de faire trop froid. Je suis un peu toute à l'envers...J'ai de la difficulté à pogner un rythme de vie sain. C'est difficile de suivre un beat régulier avec un horaire de travil irrégulier. C'est sûr que c'est un peu ce que je veux, je déteste le 9 à 5 routinier. Mais ce doit être cette température de merde. Ça me donne envie de rien faire et de m'enfoncer dans une petite déprime paresseuse et presque confortable. Ce qui a du bon, c'est que j'ai lu plusieurs bons livres dernièrement. Surtout des livres d'application très pratique, mais surtout très instructif. .

J'ai très hâte d'être à la maison. D'être dans ma maison. De travailler à des choses consructives. De laisser faire les "en attendant... c'est temporaire..." Ça s'en vient. Plus qu'une douzaine jours... C'est long attendre. On a pas commencé à rien paqueter encore. Il faudrait faire ça bientôt. Il faudrait aussi faire réparer les freins de la Topaz. Il faudrait acheter des bicyclettes. Il faudrat, il faudrait...

J'ai eu une petite visite d'Éloi il y a quelques semaine. C'est drôle, il vient toujours me voir avant que je déménage. C'est arrivé plusieurs fois que je lui montre un apparts juste avant d'y amménager. Ça m'a rappelé beaucoup de vieux souvenirs, une époque très différente de ma vie. C'était émouvant. En revenant chez moi ensuite, je me suis souvenue de plein de choses, de pleins de gens, certain en particulier qui m'ont laissé des traces de regret, d'amertume et de mépris. Je déteste cultiver des sentiments négatifs, alors je mets tout ça de côté, c'est de l'histoire ancienne.

Parlant d'histoire anciennes, il y avait mon High School Reunion la semaine dernière à Magog. Bien que la soirée en tant que telle était très platte et que j'ai vu seulement quelques personnes "pertinentes", c'était de belle retrouvailles surtout avec Caro Ariane qui sot rendues chacune avec de très beaux petits bébés. À ma grande surprise (et j'en suis bien heureuse), même si on a quitté très tôt pour aller discuter entre nous, on a pas passé notre temps à ressassé les vieilles affaires avec nostalgie, c'était très chouete et on s'est parlé de nous maintenant et il n'y avait aucun inconfort, j'ai retrouvé de très bonnes amies. Dommage que Sarah soit en Australie et que Roxane ne soit pas venue. J'ai dormi chez Caroline très peu (et très alcoolisée), mais le réveil très tôt était très bien, j'ai joué avec sa petite fille Lovia et j'ai parlé avec Caro de tout plein de choses. Puis j'ai été prendre l'autobus et Johnny et moi on est allé acheter de l'étonnament excellent maïs au marché aux puces. Le maïs ça a un goût d'été. Mais il est passé où le printemps...?

1 commentaire:

Spounz a dit…

Comme dirait Daniel Lemire:
"Le réchauffement de la planète... j'veux ben croire... mais c'est la terre qui se réchauffe, mais c'est l'air qui se refroidi !"

:)

S.