vendredi 30 mars 2012

Jehane Benoit & moi

Ma fascination pour Jehane Benoit ne date pas d'hier...
Ceux qui me connaissent depuis plusieurs années se souviendront de mes popottes de lendemain de veilles après les shows où je nourissais les rockeurs avec des montagnes spectaculaires de crêpes ou de pains dorés inspirée des recettes de Jehane Benoit... Punk-rock cuisine traditionnelle.


Depuis que je suis toute petite, l'Encyclopédie de la Cuisine Canadienne fait partie du décor de la cuisine, chez maman, chez grand-maman et maintenant chez moi. Et même si mon exemplaire est de plus en plus en piteux état (celui de ma maman qui en a vu passé des enfants qui préparent des crèpes), il est recouvert de ce plastique à motifs à coeurs rouges qui recouvrait mes livres d'école au primaire et j'ai même la boîte originale du livre.

Et bien, je viens de terminer la lecture complète de l'Encyclopédie de la Cuisine Canadienne... ouais, les 1022 pages... Pourquoi? Et bien disons seulement que l'élément déclencheur est cette exposition au Musée de mon village qui lui rend hommage. Jehane Benoit a terminé sa vie ici, dans une ferme où elle élevait des moutons avec son mari et ses enfants. C'est donc en essayant d'aider à préparer cette exposition (en fait, j'ai plus aidé à organiser le cocktail d'ouverture que l'exposition elle-même), que je me suis replongée dans l'histoire de cette grande dame...

D'abord avec un peu de recherche sur la femme elle-même, on se rend compte assez vite qu'elle possèdait une forte personalité, beaucoup d'ambition et une rare ouverture d'esprit pour l'époque. Née au Québec dans Westmount, elle a été étudier à Paris où elle a reçu un diplôme en chimie culinaire en 1925, s'est mariée, s'est séparée même après avoir eu un enfant de l'union (quand même, à cette époque!), puis a marié un homme 13 ans plus jeune qu'elle. Elle a ouvert elle-même un restaurant et une école laïque de cuisine à Montréal, a écrit des tas de livres, fait de la télévision à Radio-Canada et CBC, participé à beaucoup de publicités et magazines er reçu des prix de reconnaissance de son travail. Elle était moderne et de son temps, on a qu'à penser au laborieux travail qu'elle a effectué pour retravailler ses recettes et les adapter au micro-onde, sans compter que la plupart de ses oeuvres sont disponibles en français et en anglais.
Bref, pour l'époque (et pour une femme), c'est pas de la tarte...

C'est sûr, la grande partie de la portée qu'à eut Jehane Benoit sur les québécois repose probablement sur son Encyclopédie de la cuisine canadienne. Pas surprenant, car elle s'est vendu  à plus de 2 millions d'exemplaires, (et se vend encore) . Mais sa bibliographie est impressionnante.


J'avais, comme plusieurs personnes, l'impression que la culture culinaire de Mme Benoit était axée sur la bouffe réconfort fortement grasse et "viandeuse". Oui, une grande partie de ses oeuvres est consacrée à la viande (notamment l'agneau), mais c'est plutôt normal compte tenu que notre culture culinaire québécoise/canadienne l'est aussi. Oui, beaucoup de recettes citent comme ingrédients le beurre, le gras animal, la crème, le lard et ses livres renferment bien sûr de nombreux chapitres sur les différentes viandes et poissons.

Pas génial pour une végétarienne à forte tendance végétalienne comme moi.
MAIS....
Il faut prendre en considération certains faits importants! Le restaurant-école ouvert par Jehane Benoit, a été le premier restaurant à tendance végétarienne au Canada, avec un Salad Bar. Bien avant le Commensal ou les tendances santé dont se vantent les bio-grano-machins.
Si on se donne la peine de lire les introductions, préfaces et paragraphes de présentations des différents chapitres de ses livres, on se rends aussi compte que Mme Benoit, l'une des rares de son époque, mettait beaucoup d'emphase sur le lien entre la nourriture et la santé. "Une nourriture bien déterminée a une grande importance pour le développement du corps humain. C'est donc un devoir pour toutes les mères d'apprendre à bien nourrir leur famille"
Elle parle de façon élaborée du rôle des vitamines, les meilleures sources, l'effet de la cuisson et du raffinage sur celles-ci
Si on fait abstration de la présence de MSG à plusieurs reprises (on a beau être avant-gardiste, on peut pas être complèetement hors de son époque), le chapitre des légumes de l'ECC est absolument essentiel, pratique et inspirant.
"L'erreur courrante, lorsqu'il s'agit de la cuisson des légumes, est de toujours trop les faire cuire (...) ils doivent être croquants, colorés et odorants. Vous y gagnerez autant en valeur nutritive qu'en saveur." Chacun des 35 légumes traités est présenté de façon détaillée sur comment les choisir, les préparer avant la cuisson, les frire, les bouillir, les sauter, les couper, avec quel herbes ou épices on peut les jumeler, etc.
Et si on est inquiet de certains ingrédients dans une recette, Jehane propose d'ailleurs un chapitre de substitution et mentionne elle-même: "on peut remplacer le saindoux par de la graisse végétale et le beurre par de la margarine". Vous voyez? Je peux même véganiser sans sacrilège les recettes de Mme Benoit avec sa propre bénédiction!

Ce que veut avant tout Jehane Benoit par ses ouvrages, c'est d'éduquer le commun des canadiens à s'intéresser à ce qu'il mange et à la façon qu'ils le préparent. Les recettes sont avant tout un moyen de montrer des techniques.

L'Encyclopédie de la Cuisine Canadienne sert à cela, et c'est dans ce but que Jehane l'a écrite. Les femmes au foyer de l'époque passaient beaucoup de temps dans la cuisine et Jehane voulait que tous comprennent la terriblement grande importance du rôle joué par ces femmes, soit nourrir la famille. Elle voulait que chaque ménagère dans chaque maisonnée s'instruise sur cette noble tâche qui pouvait apporter santé et vigueur, sans compter tous les plaisirs qu'une bonne table peut fournir. Comme dans la culture des aliments, "en cuisine il existe des règles fondamentales, véritables bases de tout l'édifice. Apprendre à connaitre ces règles permet de simplifier sa vie journalière à la cuisine et de donner à sa famille la vitalité et la santé qui procurent une vie harmonieuse. Le plus sûr moyen pour arriver à se nourrir sainement, en sachant bien choisir et cuire les aliments utiles à notre vie, en composant des menus variés qui nous évitent de toujours manger les mêmes aliment qui deviendraient ainsi rapidement fades et monotones, est la connaissance des règles fondamentales de la cuisine."

Personnellement, j'aime cuisiner, mais j'aime surtout beaucoup expérimenter et créer dans la cuisine. . Je suis totallement incapable de suivre une recette à la lettre.  Et Jehane ne fait qu'abonder dans ce sens: "J'ai la conviction qu'il est inutile de se procurer des recettes par centaines si l'on ne sait pas pourquoi il faut faire rôtir plutôt que braiser ou griller, c'est à dire si l'on ne connait pas les principes fondamentaux."  Connaitre les techniques de base permet de comprendre ce que l'on fait et ainsi essayer de nouvelles choses sans en faire des gâchis

"Bien étudiées, j'espère que (ces recettes) sauront vous donner le désir de développer votre personnalité culinaire, puisque chacune peut avoir ses petits plats qui ne s'imitent pas."
"En somme, une recette est un thème sur lequel une cuisinière intelligente exécute chaque fois une variation différente."
"Cuisiner avec flair devient facile une fois que vous avez saisi tous les principes qui sont à la base de l'art culinaire... Votre sens artistique vous permet d'observer, de prévoir et de donner libre cours à votre imagination. "
La cuisine est un art, voilà.

Vous l'aurez deviné, je suis fan.
Un peu à la Julie Powell vs Julia Child, comme le mentionnait la dame de Radio-Canada lors d'une mini-entrevue pendant le cocktail d'ouverture de l'exposition La cuisine de Jehane Benoit au menu du Musée.
* vous pouvez écouter l'entrevue ici.

Dommage que ce ne soit pas une émission télé, car mon costume de cuisinière 60s était pas mal intense. Et j'ai pas pris de photo... Mais je suis pas mal fière d'avoir aidé à diriger les créations culinaires du cocktail d'ouverture vers un visuel aussi représentatif de l'époque et de la culture de Mme Benoit: Voyez vous même sur cette photo...le look parfait!


et oui, je n'avais pas oublié les aspics!

* Toutes les citations sont de Jehane Benoit, L'encyclopédie de la Cuisine Canadienne

9 commentaires:

Richard Leclerc, Publici-Terre a dit…

Merci Eve pour ton soutien ces derniers mois quand j'ai pris la décision de développer l'expo Jehane Benoît au menu du Musée de Sutton. Et plus encore dans les derniers instants de pré-ouverture, où tu étais très présente.

Tu me permets de créer un lien entre ton blogue et celui de l'expo?

À+

Eve Love a dit…

pas de problème Richard. ça me fait très plaisir.

Merci surtout à toi pour ce beau "travail"...

Eve Love a dit…

et je dis travail entre guillemet pas pour en diminué l'effort, mais pour mentionner le caractère plutôt bénévole de la chose

Caro a dit…

Moi aussi j'ai le fameux bouquin...Il est en parafit état...ma tante l'avais acheter il y a plusieurs années et rien cuisiner car elle ne cuisine pas hihihi...Il est comme neuf!!

Babette a dit…

On a encore le livre de madame Benoit chez mon père. Il me semble qu'on l'utilisait encore récemment pour faire du pain de ménage.

Très intéressant, ton article. J'avais entendu parler de l'exposition à Bien dans son assiette, justement.

Anonyme a dit…

Как Вы считаете, на сколько поднимутся [url=http://profwoomen.ru/]пенсии[/url] после нового года?

Anonyme a dit…

Please let me know if you're looking for a article writer for your site. You have some really good articles and I believe I would be a good asset. If you ever want to take some of the load off, I'd really like to write some content for your blog in exchange for a link back to mine. Please blast me an e-mail if interested. Thank you! [url=http://muligambia.md/index.php?subaction=userinfo&user=Mirukoi]Исаева[/url] [url=http://muligambia.md/index.php?subaction=userinfo&user=Mirukoi]Айгерим[/url] [url=http://hfa.labratorian.net/spjall/viewtopic.php?f=16&t=798838]Я гражданка РБ,а мой обещающий человек гражданин РФ! Каким образом дозволительно следовательно брак?[/url]

Anonyme a dit…

В этом что-то грызть и это хорошая идея. Я Вас поддерживаю. [url=http://profvesti.ru/o-maloetazhnom-stroitelstve/112-fundamenty-dlya-maloetazhnogo-stroitelstva.html]строительный портал самара[/url]

Anonyme a dit…

Wonderful articlе! We are linkіng to this ρarticularlу great post on
our sitе. Keep up the gоod wrіtіng.


Ηеre iѕ my wеb site:
Import Car Insurance