dimanche 18 mai 2008

once was blind, but now i see.

une fois de plus, j'étais très sceptique sur les plans "broche-à-foin" de johnny. mais une fois de plus j'ai été impressionnée. et je crois que marc et J-P l'ont été aussi. On a d'ailleurs passé une très amusante soirée avec eux autour d'un feu. mais quand ils sont arrivés samedi soir pour la pratique des Friandises, moi et johnny on était en train de déplacer notre grosse remise. c'est vraiment le genre de travail impossible que j'aurais jamais pensé être capable de faire par nous même, mais faut croire que j'ai un amoureux débrouillard. Simplement avec une grosse corde jaune attachée à la van et quelques buches dessous pour la faire rouler. et ça a marché, on a presque fini aujourd'hui de monter la cabane tout en haut de l'entrée où on veut la déposer. mon ancien collègue de travail Stéphane est très gentil et est venu nous aider (avec son joli chien).
Le terrain commence à être sérieusement plus beau avec tout le travail qu'on y fait. j'ai d'ailleurs défriché quelques plate-bandes pour mettre toutes les jolies plantes et fleurs que je veux planter.et on regarde les fougères pousser...

4 commentaires:

Anonyme a dit…

boney!

Ludo a dit…

Profite de tes queues de violons, c'est pas achetable à Mourial c'est affaires-là!

eve a dit…

j'suis pas sûre si elles ont comstibles... y a seulement une sorte de fougère comestibl selon mes recherches et je sais pas comment la reconnaitre.

Anonyme a dit…

boney!