lundi 27 octobre 2008

Vegan MoFo: Putanesca

Dernière semaine du Vegan Month of Food. Après, je n'arrêterai pas de vous emmerder avec mes recettes véganes, mais je le ferai peut-être moins souvent... En plus, j'ai une super grosse fin de semaine d'Halloween qui s'en vient.

Aujourd'hui je voulais partager un plat délicieux dont j'avais envie depuis longtemps et que je n'avais jamais le temps ou les ingrédients pour le préparer. Des pâtes putanesca.

Il y a plusieurs années, je travaillais à Magog dans une épicerie fine où on préparait nous-mêmes des pâtes fraîches et des sauces à pâtes complètement délicieuses. Ma préférée était la sauce putanesca, une sauce assez épicée et salée avec une base de tomates très épaisse agrémentée d'ail, d'olives noires, de câpres et d'anchois. Un goût assez particulier donc.

Les pâtes putanesca, m'a-t-on dit, tiennent leur nom d'une légende qui veut que les putains mangeaient de cette sauce entre les clients pour camoufler leur mauvaise haleine... puis j'ai trouvé d'autres versions stipulant que les prostituées préparaient cette sauce car elle contenait surtout des ingrédients non-périssables car elles n'avaient le droit de sortir qu'une fois par semaine pour faire des courses. "Pasta the way a whore would make it". D'autres disent qe c'est seulement l'odeur de la sauce qui rappelle l'odeur des putes(!). Anyway, on peut s'entendre pour dire qu'il y a un quelque chose de vulgaire dans cette recette...












Voici donc ma version vegan, sans anchois bien entendu (je ne suis pas vulgaire à ce point là). Ma variante personnelle de la putanesca. J'ai choisi de prendre comme base une tapenade aux olives noires plutôt qu'une sauce tomate pour éviter à mon estomac la difficile tâche de digérer les tomates acides et les pâtes féculantes (vous savez, c'est une des pires combinaisons à faire).

J'ai aussi choisi des fusillis, car j'adore les pâtes en spirale (fusilli, rotinis, etc). La sauce se cache à l'intéreur des vrilles et c'est très savoureux.
Pendant que les pâtes cuisent, j'ai fait grillé à sec des noix de pin (pignons) dans la poele, et quand elles ont commencé à changer de couleur, j'ai ajouté de l'huile, de l'ail et des échalotes françaises. J'adore les échalotes française, entre l'ail et l'onion, avec un goût très doux.Puis, j'ai versé la tapenade d'olive (Fontaine Santé), j'ai ajouté des olives noires tranchées en petits batonnets, des câpres (beaucoup de câpres) et j'ai laissé mijoter à feu très doux pendant que j'égouttais les pâtes. Reste à mélanger les pâtes et la sauce ensemble, ajouter du sel et un peu de sauce piquante. Servir et manger.
Faites-en beaucoup, ça se mange vite et c'est bon le lendemain aussi.

5 commentaires:

Jeni Treehugger a dit…

WOAH that looks sooo good!
I used to LOVE Putanesca in my pregan days!

Anonyme a dit…

c'est noté! et je vais dorénavant cesser la mauvaise combinaison tomates et pâte que j'ai toujours fait depuis des années.... mes parents mangent souvent des macaroni avec tomates et en plus de gros morceaux de fromage fondu, du poivre et du sel, je réalise à quel point c'est néfaste! ca et les hamburgers c'est surement dans le top 10 des pires recettes.

Anonyme a dit…

en passent l'anonyme qui a ecrit le message précédent c'est mic mais on dirait que ca bug quand je post mon nom...

mic a dit…

mmmiam... tres bon! j'crois bien avoir mis les bonnes quantités mais j'ai pas ajouté de sel, c'était très salé sans.

Valkyrie a dit…

hello!

je découvre ton blog et il m'est sympathique!
je crois que nous avons plus d'un point commun... ;)

j'ai aussi fait une recette puttanesca-végé, avec des saucisses.
j'adore cette recette.
à bientôt.